Vous êtes ici : Accueil > Sports et USEP > D’Avoine à Londres course longue du Véron
Publié : 30 octobre 2011

D’Avoine à Londres course longue du Véron


Vendredi 14 octobre se déroulait la traditionnelle course longue du Véron . Pour bouleverser les habitudes des courses de contrat temps, Stéphane Sauvageon (ETAPS Avoine) et Alain DENIS (USEP directeur de l’école de Beaumont) avaient imaginé une course coopérative qui les conduirait du stade d’Avoine au stade de Londres où se dérouleront les Jeux olympiques de 2012. En effet, les 602 élèves du Véron ainsi que le 36 éleves du RPI Candes Thizay, accumulaient leurs distances de course pour arriver à la distance prévue de 660 km. Pour nous aider dans cette organisation, la communauté de communes ouvrait aux écoles le stade d’Athlétisme d’Avoine et offrait les goûters aux participants. La ville d’Avoine aida en installant la sonorisation et mettant à disposition son ETAPS Stéphane Sauvageon. C’est par une matinée bien fraîche que les CP et les CE1 des 4 écoles du Véron commencèrent le défi. A la mi-journée 170 km avaient déjà été parcourus par les petites jambes des cycles 2.L’après-midi, les contrats de 1000 à 2500 m des CE2, CM1 et CM2 permirent de largement dépasser la distance prévue. 917 km furent ainsi « accumulés » par l’ensemble des élèves. Stéphane Sauvageon avait prévu des circuits de 400 à 2500 m. Ils avaient la particularité de ne jamais passer 2 fois au même endroit, ce qui rendait les courses encore plus attrayantes. Quelques parents courageux participèrent aux différentes courses. Les enseignants furent investis totalement. Après avoir préparé les élèves à cette épreuve d’endurance, beaucoup coururent avec eux. Bravo ! Quand les grands servent de modèle aux petits , c’est ( souvent ) un succès . Le défi fut relevé et les organisateurs se demandent déjà où ils emmèneront les élèves l’an prochain. Madrid à plus de 1100 km sera-t-il le futur objectif ? Il faudra chercher dans le livre de géographie, prévoir et calculer. Pratiquer l’Education Physique et Sportive développe les qualités physiques mais permet aussi de balayer les diverses disciplines de l’école primaire. Nous avions des doutes quant à la réussite de cette journée. Les élèves de CP et CE1 devaient coller des gommettes sur un panneau de l’USEP pour indiquer leur degré de satisfaction. Le bonhomme très souriant fut envahi de pastilles multicolores. Un collègue nous envoya ce petit mot : « Les impressions des élèves varient entre BIEN, TRES BIEN, HYPER BIEN, EPUISANT, GENIAL, L’AN PROCHAIN , JE FERAI LA COURSE LA PLUS LONGUE.. Mais ce sont bien les sourires et les joues rosées qui témoignent le plus de ce bel après-midi. Merci pour l’organisation de cette course d’endurance ».