Vous êtes ici : Accueil > Sports et USEP > Le Kin Ball , un sport collectif pour tous
Publié : 31 décembre 2014

Le Kin Ball , un sport collectif pour tous


Les CM2 ont découvert ce sport dans le deuxième cycle d’EPS de l’année. Le 18 décembre, avec le concours de Benoit FOURASTIER , du directeur et de la maîtresse , ils ont participé à un tournoi au gymnase d’Avoine.


Le KIN BALL


le Kin-Ball est un sport collectif créé au Québec en 1986 par Mario Demers, professeur d’éducation physique. La fédération internationale de Kin-Ball recense 3,8 millions de pratiquants essentiellement situé au Canada, aux États-Unis, au Japon, en Belgique, en France, en Suisse, au Danemark, en Espagne, en Allemagne et en Malaisie.






  une vidéo de brillants joueurs ( lien vidéo )


Le but du jeu


L’équipe qui a le ballon (que ce soit au service ou pendant le jeu) choisit une des équipes adverses (celle qui a le plus de points) en l’appelant par sa couleur, précédé de « Omnikin », puis frappe le ballon vers un endroit stratégique, le plus handicapant possible pour l’équipe choisie. Au moment de la frappe, tous les joueurs doivent être en contact avec le ballon. Pour l’équipe à la réception, le but est de relever le ballon avant qu’il ne touche le sol et le relancer (en faisant une frappe) à une autre équipe. Si l’équipe nommée ne réussit pas à attraper le ballon ou si elle commet une faute selon les règles du jeu, un point est accordé aux deux autres équipes. Servir le ballon, qui a un diamètre de 1,22 mètre et pèse un kilo, à l’une des équipes adverses de façon à ce que cette dernière ne puisse le réceptionner avant qu’il ne touche le sol.


C’est un jeu qui permet de mélanger les générations de joueurs : parents/ enfants (lien video )