Vous êtes ici : Accueil > La vie des classes > Classe de CM1/CM2 > Productions d’écrits > Histoires courtes > Quand les élèves imaginent des récits courts et amusants
Par : alexandra
Publié : 16 janvier 2010

Quand les élèves imaginent des récits courts et amusants

" Je suis riche comme un téléphone" et autres histoires.

  Le téléphone est extrêmement riche en paroles car tout le monde parle dedans. On dit des choses comme : "Allo ! Qui est à l’appareil ?" et il y a toujours une réponse. Moi, je pense que c’est le téléphone en personne qui nous parle. De plus, il nous appelle sans arrêt, c’est un vrai moulin à paroles celui-là ! Parfois, il peut être très énervant, prenez par exemple :

"Allo, vous avez oublié de payer vos factures."

-Je sais, je sais !!

-Et patati et patata.

-Oh j’en ai assez !!!

Et on lui raccroche au nez.

Il arrive aussi que le téléphone soit gentil, quand il vous raconte ses vacances :

"Allo ! Comment ça va ? Je suis allé au bord de la mer, j’ai fait du bateau. Allez bisous."

Bref, le téléphone est très bavard.

Jeanne (CM2)

"Je suis souple comme un bus"

Savez-vous que les bus sont très souples ! Ils transportent énormément de personnes et ils prennent les virages les plus difficiles. A tel point qu’ils pourraient faire de la gymnastique !!! Aller aux Jeux olympiques et finir 1er au concours.

Maéva (CM1)

Je suis triste comme un radiateur

Par un jour de grand froid, j’ai allumé le radiateur. C’est alors que j’ai vu des gouttes d’eau dégouliner de celui-ci. Elles ont formé une flaque alors je suis allé chercher une éponge, je me suis penché pour enlever l’eau et j’ai entendu une voix triste : c’était mon radiateur qui parlait ! Je lui ai demandé :

"Pourquoi pleures-tu ?

-Je pleure parce que je suis seul, je n’ai pas d’autre radiateur à mes côtés. "

J’ai donc décidé d’accrocher un deuxième radiateur, depuis, l’autre a cessé de pleurer.

Emilie (CM1)